Réflexion

Que retiendra la Haute-Marne de cette 5e semaine de l’année ? Des sujets sérieux, importants, parfois savants, rarement réjouissants. Sans plus réfléchir que d’habitude, qu’il me soit permis de vous signaler d’autres rubriques. Il en va ainsi de celle du Tribunal correctionnel, toujours bien écrite.
Vendredi, une plume alerte évoquait l’aventure d’un type en fuite poursuivi du côté de Saints-Geosmes par une cohorte de gendarmes équipés notamment d’un hélicoptère. Que croyez-vous qu’il ait fait pour leur échapper ? Il s’est attablé tranquillement au McDo et il a attendu que ça passe. C’est amusant, mais aussi riche d’enseignements. Un type qui court, on le poursuit pour lui sauter sur le râble et lui passer les menottes. Le même type qui mange hamburger au McDo, au pire, on devine s’il a pris best of ou maxi.
Nos postures renvoient une image.
Justement. Laurent Wauquiez se rend aujourd’hui en Haute-Marne. Il aurait pu visiter Brachay. Nenni. Il va rencontrer des chasseurs plus au sud. Il y a une posture, là. Soit c’est lui qui a dit : «je sais bien que vous avez des entreprises ultra-modernes, mais je veux voir de la carcasse de sanglier et des chasseurs du cru». Soit c’est l’un de nous qui a dit «c’est cette image-là de la Haute-Marne qu’il faut lui donner ; montrons nos chasseurs ». Parce qu’il y a quand même bien quelqu’un qui a choisi la cabane de chasse plutôt qu’une entreprise qui travaille dans l’aéronautique. C’est une posture.
L’imposture serait de dire à Laurent Wauquiez, qui a parfois des soucis avec le port des gilets réfléchissants, qu’à la chasse, on n’en porte pas. Si, on en porte. Mais ils sont plutôt orange. Et on s’en souvient le lendemain. En Haute-Marne, il n’y a pas que les gilets qui réfléchissent.

JHM du 3 février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *