Spatio-temporel

Le Chaumont Volley-ball 52 (CVB) recrute. Ces dernières années, le club haut-marnais faisait son marché aux quatre coins de l’Europe, voire au Canada, aux USA ou à Cuba. Depuis, un petit virus voyageur a mis à la mode les circuits courts : les deux premières recrues sont des Français. L’espace s’est réduit en un rien de temps.

À propos de circuits courts, un habitant de Chalvraines (52) a posté une lettre pour Chaumont (52). La missive est arrivée exactement… 300 jours plus tard ! Quel mystérieux circuit a-t-elle ainsi pu emprunter, pour rester ainsi confinée Dieu seul sait où pendant si longtemps ? Pour l’anecdote, celui qui l’a postée est un retraité de… La Poste ! Si, si…

Parlons de choses sérieuses : les fameux 100 km. Dans huit jours, nous pourrons circuler dans un rayon de 100 km. Dans l’hypothèse où le déplacement serait aussi contraint aux limites départementales, cela va faire drôle à certains. Un Bragard qui veut faire 100 km sans sortir de Haute-Marne ne peut même pas faire le tour du Der ! Il doit aller en terres inconnues, vers Joinville, puis franchir la frontière de l’arrondissement. Je ne vous dis pas l’expédition.

On peut trouver bien plus extravagant : un Langrois qui dépasserait Chaumont et pousserait l’audace jusqu’à Bologne. Soyons fous, le Langrois irait (je mets le conditionnel à dessein) au moins jusqu’à Froncles. Si, si…

Cent kilomètres en Haute-Marne, pour vous donner une idée, en dimension espace ce serait globalement trois fois Chalvraines – Chaumont, soit 900 jours en dimension temps si ça passe comme une lettre à la poste.

JHM du 3 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *