Les truffes

Que retiendra la Haute-Marne de cette 48e semaine de l’année ? Pour votre serviteur, sans doute qu’elle fut truffée de bonnes intentions. Les lecteurs fidèles de cet articulet insignifiant savent combien notre territoire compte de grosses truffes. On se gausse ici régulièrement de leurs méfaits. Les grosses truffes présentent à l’observateur une caractéristique : elles se montrent, recherchent la lumière. On les trouve alors qu’on voudrait les éviter. Continuer la lecture de Les truffes

Parle à mon chien

Que retiendra la Haute-Marne de cette 47e semaine de l’année ? Nicolas Lacroix, notre président, a adressé une lettre – par la poste – aux Haut-Marnais. On lui en sait gré. J’ignore par qui et comment a été géré l’envoi en nombre, et surtout le fichier d’adresses. Il s’est trouvé un destinataire prénommé Noxx pour recevoir la présidentielle missive. Or, Noxx est un chien. Continuer la lecture de Parle à mon chien

Tori et Uke, mais ce n’est pas le sujet

Que retiendra la Haute-Marne de cette 46e semaine ? Montier, pour sûr. La Haute-Marne y parie depuis 23 ans sur l’excellence. Souvent les photos nous émerveillent, parfois nous bouleversent. Si vous ne deviez y consacrer qu’une heure, privilégiez l’abbatiale…
Mais parlons judo. A l’instant où le plumitif laborieux astreint à chronique commet cet insignifiant articulet, j’ignore si Christophe Vannière, de Bologne, a décroché ou pas son 6e dan. L’examen, de très haut niveau, se déroule ce dimanche matin à Paris. Christophe est un type bien, généreux dans l’effort, dur au mal. Il travaille depuis des années. Mais ce n’est pas le sujet. Continuer la lecture de Tori et Uke, mais ce n’est pas le sujet

Naturellement

Que retiendra la Haute-Marne de cette 45e semaine ? Sans doute le Parc. Le réel nous oblige à en convenir : les médias nationaux n’ont jamais autant parlé de notre territoire – depuis la mort du Général – qu’hier. Un festival ! Bon, certes, il s’est bien trouvé un confrère distrait pour situer la chose à cheval sur la Côte d’Or et la Haute… Vienne. Passons. Continuer la lecture de Naturellement

À tire-d’aile

Que retiendra la Haute-Marne de cette 44e semaine ? Sous un ciel habité de cris de vie et de liberté, m’est revenue en mémoire la réflexion du sage qui partage l’humanité en deux catégories : ceux qui regardent leurs pieds, le sol, là où ils marchent. Ils sont prudents et prévisibles. Et ceux, a priori moins nombreux, qui ont toujours le nez en l’air ; ils déchiffrent la forme des nuages ou fouillent la voûte obscure jusqu’à identifier la Grande Ourse. De doux rêveurs plutôt créatifs. Cette semaine, ces derniers ont pu admirer à maintes reprises dans le ciel de Haute-Marne des vols de grues. Continuer la lecture de À tire-d’aile

Made in par ici

Que retiendra la Haute-Marne de cette 43e semaine de l’année ? Pour votre serviteur, plumitif laborieux et néanmoins privilégié, ce sera la préfète, vendredi soir, qui convoque les valeurs républicaines aux épousailles de l’érudition et des tripes. Elle excelle dans ce registre, à chaque cérémonie de naturalisation. On était entre nous : à la fin, il n’y avait plus que des Français dans la salle. Continuer la lecture de Made in par ici

Le blob et le sénateur

Que retiendra la Haute-Marne de cette 42e semaine de l’année ? Probablement pas le sujet trop brièvement évoqué dans le JHM du 19 octobre (p. 56). L’article qui lui est consacré révèle finalement assez peu de choses. Je me suis donc renseigné par ailleurs : il mange des champignons. En cette saison, moi aussi. Vous peut-être ? D’autres en fument. On peut le croiser dans nos forêts, à la campagne. Il est vieux ; certains osent le qualifier d’immortel. Là j’ai songé spontanément à tel ou tel élu de la Haute Chambre de par chez nous, d’autant qu’il bouge assez lentement, à un train de sénateur. Mais les chiffres donnent le vertige : son âge s’exprime en millions d’années. Mais ce qui finit par disqualifier Bruno Sido et Charles Guené, c’est son allure lorsque son estomac le titille : il fait du 4 m à l’heure pour aller manger ; eux vont beaucoup plus vite. Continuer la lecture de Le blob et le sénateur

J’ai testé pour vous : les méritants

Que retiendra la Haute-Marne de cette 41e semaine ? Possiblement pas la même chose que votre serviteur. Donc, Philou se lance à Saint-Dizier (JHM du 9 octobre). On attend la réaction de Babeth, et plus tard celle de François ; telle la statue du Commandeur, celui-ci pourrait être tenté de siffler la fin de la récré si le turbulent Jean-Luc devenait chef de classe. Les Bragards excellent à proposer de la politique à l’ancienne. Continuer la lecture de J’ai testé pour vous : les méritants