Dans abscons, il y a…

Que retiendra la Haute-Marne de cette première semaine de l’année ? Remontons le temps ; vous souvenez-vous du Festival d’affiches made in Chaumont ? On y allait de bon coeur.

Cela s’appelle désormais « Biennale de design graphique ». Cela fait sans doute mieux ; plus in. Même si personnellement, je me sens un peu out. Vous n’avez encore rien lu. Asseyez-vous. Prenez un stylo, une feuille. Vous disposez de quatre heures pour me traduire : « le collectif g.u.i. fait le pari du pouvoir de diplomatie des outils de design dans les moments collectifs où expériences, savoirs, réflexions se conjuguent autour d’une problématique, d’une question sociétale, d’une action publique. » On est dimanche ; je vous épargne la suite. Il s’agit juste du sujet du concours étudiants de cette année*. Comment dire ? C’est, pour un plumitif définitivement laborieux, abscons. Particulièrement abscons. Et dans “abscons”, il y a…
Il y a “abs”, le abs d’absents, adjectif à l’usage envisagé fin mai et début juin pour qualifier les Haut-Marnais, comme votre serviteur, qui seraient volontiers allés voir une belle expo, mais qui vont peut-être hésiter à se prendre la tête sur « le pari du pouvoir de diplomatie dans les moments collectifs ».
Je ferai partie des abs car je fais partie des cons. De ceux qui se savent du peuple, se sentent du peuple, mais n’éprouvent nul besoin de le revendiquer. Foncièrement du peuple, sans nécessité aucune d’enfiler un uniforme, gilet jaune, foulard rouge ou chaussettes vertes. Un peuple de laborieux qui se défie de ceux qu’il ne comprend pas, quand il devine confusément que c’est à dessein. Ils nous prennent pour des cons ; ils auront des abs
On se calme !
On ne saurait en rester là pour nos premiers échanges de l’année. Car cette année, sincèrement, lecteurs toujours plus aimés au fil des ans, toujours aussi respectés, je vous la souhaite heureuse, sereine. Je vous souhaite, du fond d’un coeur un peu las, de fourbir des projets fous nés dans le rire des enfants. Cela s’appelle aussi l’I-MA-GI-NA-TION. On essaie ?

* JHM de jeudi 3 janvier page 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *