La vie, ici

On sait tous ce que retiendra la Haute-Marne de cette sinistre semaine. On ne l’oubliera pas de sitôt. On peut craindre que les prochaines semaines soient dans la même veine. Le hasard fait que je connais depuis l’enfance une des victimes haut-marnaises du virus. Une des premières, parmi nous. C’était une femme généreuse, qui a élevé ses enfants dans de saines valeurs altruistes. La Grande Faucheuse est aveugle. Continuer la lecture de La vie, ici

Connardevirus

Que retiendra la Haute-Marne de cette 10e semaine de l’année ? Qu’elle fut celle où l’on a appris que le coronavirus, plus malin que le nuage de Tchernobyl, avait atteint nos vertes contrées. Le pire n’étant jamais sûr, on a longtemps espéré, en Haute-Marne, passer à travers les gouttes. Parce qu’ici, les rassemblements de plus de 5 000 personnes sont moins fréquents qu’une commune sans candidat. Continuer la lecture de Connardevirus

Actes manqués

Que retiendra la Haute-Marne de cette 7e semaine de l’année ? Je ne sais pas vous, mais moi, je suis rassuré. Les projets pour l’emploi des sept listes candidates à gérer Saint-Dizier nous tranquillisent (JHM du 13 février p. 7) : ils veulent tous faire travailler les entreprises locales. Ils veulent tous en faire venir de nouvelles, recréer une dynamique de l’emploi, etc. Le chômage n’a qu’à bien se tenir. Cela ne s’appelle même pas des promesses électorales, mais des vœux pieux. Continuer la lecture de Actes manqués

Au pied du mur

Que retiendra la Haute-Marne de cette 4e semaine ? Pour votre plumitif laborieux astreint à tenir ici chronique chaque dimanche, cela sera – serai-je même le seul – la révélation de la coupe de France d’escalade à Chaumont. Ça change ! Des sportifs de haut niveau, modestes, intelligents, spectaculaires, qui n’hésitent pas à se mêler au public. Une ambiance géniale grâce à la musique, à la lumière, aux commentaires. Au pied du mur, on en redemande. Continuer la lecture de Au pied du mur